Claude Guilmain: lauréat du prix Émile-Ollivier 2013!

7 octobre 2013

Les Éditions L’Interligne sont fières d’annoncer que Claude Guilmain est lauréat du prix littéraire Émile-Ollivier 2013 pour son récit poétique Comment on dit ça, « t’es mort », en anglais ?. Cette nouvelle a été rendue publique le jeudi 26 septembre en soirée lors d’une cérémonie à l’Assemblée nationale durant laquelle on a remis le prix Émile-Ollivier 2013 à Monsieur Guilmain. Ce prix comprend la somme de 5 000 $ ainsi qu’un parchemin calligraphié, signé par le président du Conseil supérieur de la langue française et le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes. Selon le jury, ce récit poétique contient une « structure éclatée » ainsi que «la véritable voix d’auteur ». Il s’agit d’un texte dans lequel « la recherche sur le langage » est omniprésente, « ce qui en fait une œuvre achevée, intelligente et universelle au style maîtrisé ».

Print

 

Dans Comment on dit ça, « t’es mort », en anglais ?, trois hommes de la même famille, bien qu’ils fassent silence sur leur mal-être, hurlent d’urgence, revendiquent une rencontre, une réconciliation. Connectés à leur pulsion de mort, ils implosent en rappels éclairs. La mère est partie. Les années passent souvent à reculons, les écorchant, eux qui pataugent dans le marécage du quotidien, livrés à leur incapacité communicationnelle.

 

Depuis 2004, le Conseil supérieur de la langue française (CSLF), en collaboration avec le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes, remet le prix littéraire Émile-Ollivier à un écrivain des communautés francophones et acadienne du Canada qui a écrit un roman, un récit, des nouvelles, un essai, de la poésie ou du théâtre publié dans une maison d’édition membre du Regroupement des éditeurs canadiens-français (RÉCF). Le CSLF souligne ainsi l’importance de la création littéraire et de la maîtrise de la langue française dans la vie culturelle des francophones du Canada. L’équipe des Éditions L’Interligne félicite de tout cœur Claude Guilmain pour son prix !